n

Quick Cheese Battle : test du Sweet Emmental

Il y a quelques jours nous réalisions un test du Strong Bleu, burger au fromage proposé par Quick dans le cadre de la Cheese Battle. Aujourd'hui, test du Sweet...
Sweet Emmental de la Chesse Battle de Quick

Il y a quelques jours nous réalisions un test du Strong Bleu, burger au fromage proposé par Quick dans le cadre de la Cheese Battle.

Désireux de peser les « pour » et les « contre » de chaque sandwich, voila-t-y pas qu’on remet le couvert avec le Sweet Emmental !

Tout comme son homologue « Bleu », celui-ci dévoile sa composition dans son nom. Pas de chichis, de l’emmental et pis c’est tout. Ne serait-ce pas un peu too much ? C’est ce qu’on va voir !

Visuel

Sweet Emmental de la Chesse Battle avec frites

Le burger...

Le sandwich est emballé dans le carton typique « limited edition », sans fioritures, mais on n’est pas là pour manger du carton alors ouvrons. Alors, à cet instant, sentiment mitigé : le sandwich est mal construit et est totalement déséquilibré. Quoi qu’il en soit, le pain a quant-à-lui l’air plutôt authentique.

Ouverture

Le sandwich, à l’instar de son concurrent, comporte 2 steak hachés. Et du fromage. Pas très varié. Et à vrai dire, mieux vaut ne pas trop regarder le contenu pour conserver un bon appétit : lamelles d’emmental, sauce à l’emmental (en grande quantité), bref, du lourd.

Dégustation

Sweet Emmental de la Chesse Battle ouvert

De la ... sauce !

Ce qui marque quand on le porte en bouche, c’est le pain inhabituel : enfin quelque chose de consistant, qui ne s’écrase pas dès qu’on y pose les mains et qui ne dégouline pas de graisse ! La farine présente à sa surface rajoute au côté « vintage », ce qui n’est pas pour nous déplaire. Malheureusement, le reste n’est pas au même niveau… Les steaks sont très secs comme d’habitude chez Quick, et la sauce au fromage plutôt écœurante n’arrange rien. Pour ce qui est des lamelles d’emmental, elles passent totalement inaperçues au milieu de ces litres de sauce. Attention d’ailleurs, prévoyez un bavoir si vous voulez rester présentable après ce repas : la sauce cherche à se faire la malle de tous les côtés.

Conclusion

Un burger passable, ni plus ni moins. C’est dommage de ne pas avoir d’ingrédients plus affriolants à l’intérieur, le pain relève l’ensemble.

Note

6/10

Catégories
Cuisine

J'aime raconter ce qui m’énerve, ce que je trouve scandaleux, mais aussi ce que j'aime, mes recettes, mes coups de cœur. C'est pourquoi j'ai toujours un truc à dire sur ce site !
Aucun commentaire

Envoyer une réponse

*

*

A lire aussi

Vous devez aussi lire