n

Gaspillage alimentaire : le documentaire choc de Capital

Hier soir était diffusée sur M6 l’émission Capital, présentée par le journaliste Thomas Sotto. Le thème de ce dimanche était le gaspillage alimentaire en France. Et ça commence mal :...
Gaspillage alimentaire

Hier soir était diffusée sur M6 l’émission Capital, présentée par le journaliste Thomas Sotto. Le thème de ce dimanche était le gaspillage alimentaire en France.

Et ça commence mal : les journalistes suivent une certaine Sandrine, qui jette la moitié du contenu de son frigo car les produits sortis sont dits « périmés ». Faisant très attention à ça, jeter quelque chose de mon frigo est un évènement très rare chez moi. Voir un tel gâchis de la part de « madame tout le monde », ça m’a mis dans un malaise assez profond.
Puis Sandrine va faire les courses, et achète de la brioche au chocolat en réduction car il ne reste que deux jours avant la date optimale de consommation. Et sûr, d’ici là, seule la moitié du paquet aura été mangée, et elle jettera le reste car 3 jours après l’achat, la brioche sera bien sûr totalement impropre à la consommation…

Sandrine, adepte du gaspillage alimentaire

Sandrine, adepte du gaspillage alimentaire. Elle en connait toutes les techniques.

Les journalistes mettent ensuite en évidence les gaspillages dès le début de la chaîne : les producteurs qui réduisent la taille de leurs endives pour que leur esthétique soit agréable, les grossistes qui font détruire des palettes entières de produits frais car il manque une étiquette de traçabilité ou car il y a de la terre sur les produits, les clients qui cherchent les produits avec la Date Limite de Consommation la plus éloignée, ce qui entraîne la destruction des produits dont la DLC est la plus proche. Heureusement certains supermarchés donnent les produits retirés de la vente à des associations.

La seconde partie du sujet était consacrée aux dates limites de consommation et surtout aux DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). Ces dernières, données de façon indicative, sèment la confusion chez les consommateurs. En effet, de nombreux produits sont consommables bien après la DLUO. Ainsi, du riz, des pâtes ou des gâteaux secs peuvent êtres consommés 5 ou 10 ans encore après la date limite d’utilisation optimale indiquée sur le paquet. Il est même autorisé par les autorités de vendre des produits dont la DLUO est dépassée. Ils sont souvent vendus par des destockeurs alimentaires, à prix bradés.

Thomas Sotto mange un yaourt périmé

Thomas Sotto mange un yaourt périmé depuis mille ans (ou plutôt 28 jours)

C’est ainsi que, de retour sur le plateau, Thomas Sotto et Serge Papin (Président de Système U) dégustent un yaourt nature dont la date de « péremption » était passée depuis plusieurs semaines. D’après nos informations, ils sont en très bonne santé. On apprend que les industriels peuvent repousser de dizaines de jours les DLC pour les exports à l’étranger.

Bref, je ne vais pas tout dévoiler, l’émission est vraiment à revoir (pendant 7 jours, on se dépêche) !

Ce sont bel et bien les consommateurs qui sont responsables de la plus grosse partie du gaspillage alimentaire, voici quelques conseils pour éviter ça :

  •  n’hésitez pas à acheter des fruits et légumes moins « sexy » ou avec de la terre, ils sont aussi bons que les autres ;
  • achetez en petites quantités, au besoin congelez ou faites des conserves ;
  • achetez vos produits directement aux producteurs, et votre viande chez un vrai boucher, la qualité sera bien meilleure, les emballages moins nombreux ;
  • utilisez intelligemment les produits abîmés : enlevez les parties abîmées  et faites de la soupe avec les légumes, des salades de fruits ou des smooties avec les fruits abîmés ;
  • consommez les produits même si la DLUO est dépassée ! En cas de toute, cherchez sur internet jusqu’à combien de temps on peut consommer tel ou tel produit.

D’autres conseils anti-gaspillage ? Laissez-nous un commentaire, nous les ajouterons dans la liste !

Catégories
Société

J'aime raconter ce qui m’énerve, ce que je trouve scandaleux, mais aussi ce que j'aime, mes recettes, mes coups de cœur. C'est pourquoi j'ai toujours un truc à dire sur ce site !
Un commentaire
  • copreaux dominique LES GLANEURS DU CHALONNAIS
    13 juin 2013 at 14h53
    Envoyer une réponse

    les choses bougent sur le terrain. Consultez notre page facebook pour voir les initiatives prises
    le 1er juillet 2013 nous organisons un des premiers repas confectionnés avec les marchandises récoltées en fin de marché, il sera présidé par le député-maire
    venez nous voir, nous vous accueillons volontiers pour donner envie à tous nos concitoyens de préparer l’année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire contact 03 85 93 33 97
    cordialement

  • Envoyer une réponse

    *

    *

    A lire aussi

    Vous devez aussi lire